• Le temps passe mais ...

     

    Le temps passe ...

     

    Comme le bateau ivre

    sur une mer déchaînée,

    s'efforce de rester à flots

    pour rentrer à quai  

    Mes pensées luttent, s'entrechoquent 

    Parce que j'ai envie de crier combien tu manques parfois ...toujours

    mes jours sont parsemés d'éclats de larmes,

    Je n'arrive pas à combler ce vide immense

    qui s'est installé en moi depuis que 

    à pas feutrés, tu as quitté le chemin.

    Parfois, la nuit tu es là, je peux toucher ta main

    mais au matin, tu t'es envolée vers le lointain.

    J'ai beau me dire que tu veille sur nous

    j'ai beau me dire que tu es en paix

    il y avait tellement de pages à écrire sur notre livre.

    On ne remplace pas une maman.

    Le temps passe mais ...

     

                               texte personnel


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :